Une chercheuse en cryptographie de Scytl promeut le métier d’ingénieur auprès des filles lors d’un atelier de cryptographie pour des écoliers

La chercheuse en cryptographie de Scytl, Núria Costa, participera pour la deuxième fois à l’initiative «Una Enginyera a Cada Escola» (Une ingénieure dans chaque école), organisée par l’Association des femmes chercheurs et technologues (AMIT, Asociación de Mujeres Investigadoras y Tecnólogas). Le projet a commencé l’année dernière et est dirigé par Paz Morillo, professeur à l’Université polytechnique de Catalogne (UPC) et responsable de la parité homme-femme à l’École d’ingénierie des télécommunications de Barcelone (ETSETB). L’initiative est axée sur les enfants de 8 à 12 ans et vise à améliorer la visibilité des femmes technologues et à changer la perception selon laquelle les études technologiques sont réservées aux hommes et non aux femmes.
Chaque ingénieure impliquée dans le projet – il y a 33 femmes qui participent cette année – est affectée à une école où elle donne un atelier d’une heure expliquant ce que fait un ingénieur, parle de son expérience en tant que femme ingénieur, discute de ce que les enfants veulent être quand ils seront grands, et organise une activité liée à sa profession. Núria Costa ira à l’école publique de la Sagrada Familia, lorsque la situation le permettra, pour initier les enfants de CM1 et de 6e à la cryptographie, les aidant à déchiffrer des messages secrets en utilisant des techniques comme le Scytale ou les chiffres de César et de Vigenère.

« Retourner

Le présent Site internet utilise ses propres cookies et des cookies de tiers, qu'il s'agisse de cookies de session ou de cookies persistants nécessaires au fonctionnement du Site internet ou ayant un objectif analytique ou statistique. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez son utilisation.
Pour plus d'informations, cliquez ici.