L’Équateur termine le processus de traitement des procès-verbaux des élections 2014 avec Scytl

Mar 18, 2014

À la suite de la mise en place et de la finalisation réussies de la numérisation, du traitement et du transfert des procès verbaux pour les élections municipales de 2014 en Équateur dirigées par la Commission électorale nationale (CNE) et assurant aux citoyens de l’Équateur le droit à un vote sécurisé, transparent et vérifiable, la technologie Scytl sera de nouveau utilisée lors des prochaines élections locales le dimanche 23 mars 2014.

La plateforme électorale de Scytl est une composante stratégique du système de gestion électorale de l’Équateur, un système totalement intégré, couvrant toutes les étapes du cycle électoral et jouant un rôle clé dans le processus de modernisation électorale du pays.

Décembre 2012 : en tant que fournisseur choisi par la CNE, les premières étapes de la mise en place de la plateforme de modernisation électorale du Scytl sont lancées.

Février 2013 : La plateforme de modernisation électorale de Scytl a été utilisée avec succès lors des élections nationales de 2013, garantissant la sécurité, la transparence et la rapidité du processus de dépouillement.

Février et mars 2014 : les modules pour la numérisation, le traitement et le transfert des procès-verbaux pour les élections municipales de 2014 ont été mis en place et utilisés avec succès.

Mars 2014 : La technologie Scytl sera de nouveau utilisée lors des élections du dimanche 23 mars 2014

À partir de juin 2014 : la Commission électorale nationale (CNE) recevra les modules qui complèteront le projet de modernisation électorale mené en Équateur.

Accédez au communiqué de presse complet.

Plus de nouvelles pour vous