Le système de sécurité avancée post-quantique de Scytl sera présenté lors de la Financial Cryptography & Data Security Conference

Scytl présentera les dernières avancées en matière de vote en ligne sécurisé lors de la prochaine Financial Cryptography and Data Security 2019 Conference qui aura lieu du 18 au 22 février 2019 dans les îles de Saint-Christophe-et-Niévès, dans les Caraïbes.

Alors que l’adoption du vote électronique ne cesse de croître, l’intérêt de la mise en œuvre de systèmes pleinement sécurisés se renforce lui aussi. Cependant, avec l’arrivée prochaine d’ordinateurs quantiques, la cryptographie utilisée aujourd’hui dans la plupart des systèmes ne sera plus sécurisée, car sa sécurité repose sur des problèmes mathématiques qui peuvent être résolus par les ordinateurs quantiques, dans un délai raisonnable. Une véritable solution consiste à utiliser des problèmes mathématiques qui résistent à ces attaques, comme par exemple la cryptographie post-quantique.

Lors du 4ème Workshop on Advances in Secure Electronic Voting, la chercheuse en cryptographie de Scytl, Núria Costa, présentera le nouvel article intitulé « Lattice-based proof of a shuffle », écrit en collaboration avec les professeurs de l’UPC, Paz Morillo et Ramiro Martínez. L’article présente une preuve post-quantique complète d’un remaniement, une amélioration de la proposition présentée lors de la conférence NordSec2017. Cette preuve repose sur la technique présentée par Bayer et Groth pour élaborer une preuve de remaniement où tous les systèmes utilisés pour élaborer la preuve sont post-quantiques, c’est-à-dire que leur sécurité est garantie même si un ordinateur quantique est utilisé pour les attaquer.

« Retourner

Le présent Site internet utilise ses propres cookies et des cookies de tiers, qu'il s'agisse de cookies de session ou de cookies persistants nécessaires au fonctionnement du Site internet ou ayant un objectif analytique ou statistique. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez son utilisation.
Pour plus d'informations, cliquez ici.