La sécurité cryptographique de Scytl sous les projecteurs lors de la Conférence Nordique sur la Sécurité des Systèmes Informatiques

À l’occasion de la 22ème Conférence Nordique sur la Sécurité des Systèmes Informatiques, qui s’est tenue à Tartu, en Estonie, du 8 au 10 novembre 2017, Scytl a présenté son récent article intitulé  » Proof of a shuffle for lattice-based cryptographie » (« Preuve du brouillage des données dans la cryptographie sur les réseaux »). Ce document traitant de la sécurité, coproduit par Núria Costa (chercheuse en cryptographie chez Scytl) et l’Universitat Politècnica de Catalogne, présente le premier protocole de mélange vérifiable, utilisé pour décrypter les votes en ligne, qui peut empêcher les ordinateurs quantiques de déchiffrer les schémas de cryptage actuels ; le respect des données privées des électeurs et l’anonymat lors du vote en ligne sont ainsi garantis. À ce jour, l’arrivée des ordinateurs quantiques représente la menace la plus importante pour la cryptographie traditionnelle. On aurait alors affaire à un système informatique révolutionnaire beaucoup plus puissant qui pourrait résoudre des problèmes encore insolubles pour les ordinateurs conventionnels.

« Retourner

Le présent Site internet utilise ses propres cookies et des cookies de tiers, qu'il s'agisse de cookies de session ou de cookies persistants nécessaires au fonctionnement du Site internet ou ayant un objectif analytique ou statistique. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez son utilisation.
Pour plus d'informations, cliquez ici.