Augmentation de la participation en ligne pour les élections législatives françaises de 2013

Juin 11, 2013

Les élections législatives partielles françaises de 2013 ont démontré une augmentation significative de la participation en ligne sécurisée :

  • Plus de 65,5 % des votes ont été exprimés par voie électronique en 2013, contre 55,5 % en juin 2012.
  • Chiffre impressionnant, 73 % des votes dans la circonscription des États-Unis et du Canada ont été exprimés en ligne.

Le 9 juin 2013, Scytl a clos le deuxième et dernier tour des élections législatives partielles en France avec l’élection de deux membres de l’Assemblée nationale française par les citoyens français vivant en Amérique du Nord et en Europe du Sud-Est. C’est la quatrième élection pour laquelle Scytl offre sa solution de vote par Internet au ministère français des Affaires étrangères. L’évolution positive du nombre d’électeurs, qui ont choisi le vote en ligne plutôt que les deux autres canaux traditionnels (bureaux de vote et vote par correspondance), reflète une augmentation nette et significative de l’adoption du vote en ligne : 8,7 % en 2009, 17,6 % en 2010, 55,5 % en 2012, et 65,5 % en 2013.

En février 2013, deux membres du Parlement national représentant les Français vivant à l’étranger avaient été déclarés inaptes à occuper des fonctions publiques, et ce à cause d’infractions à la loi de financement des campagnes. Pour mener la réélection nécessaire, le ministère français des Affaires étrangères a une fois de plus utilisé la plateforme de vote en ligne sécurisé de Scytl.  La nouvelle élection par Internet pour les citoyens français résidant à l’étranger a été menée avec succès entre le 15 mai et le 4 juin. Les résidents pouvant voter étaient ceux inscrits sur les listes électorales des circonscriptions n° 1 (Canada et États-Unis) et n° 8 (Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège et Turquie).

Plus de nouvelles pour vous